Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans l’ECO des Pays de Savoie du 17 juin 2016, des acteurs de la vie économiques du Bassin annécien se sont engagés pour dire « oui ! au centre d’expositions, de séminaires et de congrès prévu sur la presqu’île d’Albigny ».

Le document suivant, publié dans l’ECO des Pays de Savoie du 17 juin 2016 atteste de leur engagement (cliquer sur le lien pour voir le texte):

https://drive.google.com/file/d/0B2gTTv26-LIybjJlclIyS3Foc3M/view?usp=sharing

Ainsi, ils veulent voir le centre des congrès édifié sur la presqu’île d’Albigny.

Nous partageons complètement leur volonté de voir s’édifier le plus vite possible un outil adapté en matière de tourisme d’affaires mais leur engagement de vouloir cette structure monumentale localisée sur la presqu’île d’Albigny dénote pour le moins un manque de bon sens.

Pensent-ils que l’image d’Annecy, fondamentale pour l’activité des entreprises, serait ce qu’elle est si les rivages du lac avaient été bétonnés ? Voudraient-ils voir des constructions sur le Pâquier ?

L’attrait d’Annecy repose sur son lac, les sommets qui l’entourent et l’agrément des promenades et jardins qui bordent les rives.

Urbaniser un hectare de rivage est une ineptie. Pensent-ils que les congressistes viendront à Annecy parce que le centre des congrès est face au lac, à 50 mètres, et ne viendront pas s’il est face au lac mais à 150 ou 200 mètres ….

Ils devraient laisser à d’autres cet argument et agir pour préserver ce qui est un capital paysager pour tous, mais aussi un capital tout court pour le développement de leurs entreprises.

Mrs les acteurs économiques, comment ne pas vous dire aussi que vous avez signé un document contenant de fausses informations. Ainsi les 900 emplois directs ou indirects créés, relèvent de la désinformation soigneusement organisée depuis le début, par les promoteurs du projet. Ce chiffre n’est pas sérieux et ne s’appuie sur rien, au point que dans le dossier de DUP, pour ne pas s’exposer à une critique trop forte des commissaires-enquêteurs, ils ont jugé prudent d’afficher, et sans publicité, un chiffre plus réaliste … soit moins de la moitié : 440 emplois :

 

Dossier d'enquête publique / Pièce F / Page 153

Dossier d'enquête publique / Pièce F / Page 153

Et encore est-il précisé que c’est une hypothèse « haute » ce qui crédibilise fortement le chiffre issu de nos propres calculs (260 emplois) ;… loin des 900 emplois annoncés.

Nous regrettons évidemment que le magazine de Mr Veyret s’associe à ce genre de pratique.

Enfin, contrairement aux affirmations maintes fois reprises par les promoteurs du projet, la loi Littoral n’est pas respectée, le projet étant complètement incompatible avec les règles de constructibilité que la justice a déjà clairement rappelées dans ses premières décisions.

Le projet sur la presqu'île d'Albigny est donc juridiquement impossible et dans l’intérêt des entreprises comme dans celui des habitants, il convient donc de le "réorienter" au plus tôt.

Pour accéder aux commentaires, appuyer sur la touche fonction "F5".

Commenter cet article

Jacques B. 02/07/2016 06:53

SI ils le veulent sur la presqu'île d'Albigny, ils vont au mieux attendre, plus sûrement ne jamais l'avoir.