Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Comme nous l’affirmons depuis plus de deux ans maintenant, la loi Littoral qui est là pour empêcher le bétonnage des rivages, n’est pas respectée. Il ne s’agit pas de « petits accommodements » pris avec cette loi. Elle est complétement outrepassée.

Toutes les décisions de justice intervenues sont très claires et vont dans le même sens indiquant que le projet est juridiquement impossible à cet endroit. Nul doute que dans le passé, et en particulier au début du projet, les informations juridiques fournies n’ont pas été fiables, laissant croire aux responsables du projet en la faisabilité sur la presqu’île.

Aujourd’hui, les juristes travaillant pour la C2A et pour la commune d’Annecy-le-Vieux connaissent bien la loi Littoral et ils ont nécessairement prévenu les promoteurs du projet de la situation « difficile ».

Le projet de centre des congrès est à reprendre complètement. Des adaptations « à la marge » ne résoudront pas le problème.

Le tourisme d’affaire est un axe de développement important pour Annecy et qui mérite que des réponses soient rapidement apportées au besoin réel, d’abord, nous le rappelons une salle d’exposition et la modernisation des locaux actuels.

Alors que veut dire cette information du Magazine municipal d’Annecy-le-Vieux de décembre 2016 indiquant : « de nouvelles réflexions sont en cours qui prendront en considération les décisions des tribunaux, intervenues ou à venir ».

Nous sommes dubitatifs et compte-tenu de la manière dont le projet est conduit depuis le début, il faut craindre une nouvelle manœuvre d’autant plus que, dans le même temps, les tenants du projet saisissent le conseil d’état pour tenter de faire annuler les décisions du tribunal administratif et de la cour administrative d’appel.

Il faut certes du courage pour accepter de reconnaitre que la voie choisie n’était pas la bonne mais savoir arrêter ou reprendre autrement un projet à la dérive est aussi une marque de discernement et de bonne gestion au service de la collectivité toute entière et des acteurs économiques du tourisme d’affaire. Nous doutons que les responsables du projet en soient à cette étape. Sans doute faudra-t-il dépenser encore quelques millions d’Euros avant d’y arriver.

Pour accéder aux commentaires, appuyer sur la touche fonction "F5".

 

Magazine municipal - Décembre 2016

Magazine municipal - Décembre 2016

Commenter cet article

AT 31/12/2016 18:36

Il serait temps d'admettre qu'Annecy a besoin d'un aménagement supplémentaire mais pas d'une construction démesurée et en plus sur le rivage même du lac Il serait temps aussi d'arrêter les dépenses exagérées.

Jacques B. 22/12/2016 14:11

C'est le dernier moment pour q'ils réagissent avant d'arriver à un fiasco qui va leur exploser à la figure. Leur projet est à reprendre complètement.